menu déroulant essai

Rechercher dans ce blog

vendredi 28 juin 2013

"Hollow, tome 1" de Jessica Verday (Mon avis)



------------------------------------------------------------
Informations de publication :

  • ISBN : 978-2-290-03178-0
  • Format : 13 x 19 cm • 478 pages
  • Origine : Etats-Unis
  • Traduction française : Cécile Tasson
  • Date de parution : décembre 2012
  • Prix : 14 euros

    ------------------------------------------------------------------ 
    Résumé au dos de l'ouvrage :

     "On disait qu'elle s'était suicidée.
    Tout le monde y croyait.
    On n'arrêtait pas de me poser des questions,
    encore et encore, pour découvrir
    si je savais quelque chose.
    Mais je ne savais rien,
    alors que j'aurais dû...
    Cette idée n'a jamais cessé de me hanter."


    -----------------------------------------------------------
    L'auteure :

    Jessica Verday 



    Cette écrivaine américaine de fantasy est née le 26 juillet 1982 à Beaufort en Caroline du Sud.

    "The Hollow" est son premier roman, premier tome d'une trilogie du même nom.

    La trilogie "The Hollow" suit la vie d'Abigail (Abbey) Browning durant ses années de lycée dans la célèbre ville de Sleepy Hollow. La mort de sa meilleure amie est l'événement qui va bouleverser la vie de notre héroïne. Elle rencontre alors un mystérieux et séduisant jeune homme, Caspian, qui va l'aider à faire face à cette épreuve.

    Jessica Verday a écrit cette trilogie en s'inspirant de la nouvelle de Washington Irving, La Légende de Sleepy Hollow , écrite en 1820. Les personnages de cette légende ont inspiré de nombreux aspects du roman de Jessica, comme l'affection que porte le personnage principal pour cet auteur.


    * Page Facebook de la trilogie :
    https://www.facebook.com/pages/The-Hollow-Trilogy-by-Jessica-Verday/152325161464150

     
    * Site officiel de l'auteur :
    http://www.jessicaverday.com/
    (Attention ! Page facebook et site officiel en anglais.)

    ------------------------------------------------------------------
    Mon avis sur ce roman :

    Lorsque j'ai reçu cet ouvrage, je m'attendais à une véritable histoire fantastique, avec des tonnes de rebondissements et de manifestations surnaturelles. J'ai commencé ma lecture avec avidité, guettant ces touches de fantastiques. Plusieurs chapitres plus loin, j'attendais toujours. Le récit semblait vouloir continuer sur sa lancée parfaitement linéaire et sans surprise. Je m'aventurais donc quelques chapitres plus loin encore. Tout comme les chercheurs d'or tamisant l'eau des rivières, je finis par grapiller quelques miettes de surnaturel, par-ci, par-là, mais impossible de mettre la main sur ce que j'attendais tant. Arrivée au dernier chapitre, je tombai finalement sur une pépite, mais, malheureusement, je n'eus pas le temps de l'extraire complètement. La vilaine se contenta de me laisser apercevoir son sommet, le reste de l'iceberg doré se trouvant sous la surface, bien caché. J'avais atteint la dernière page du livre.

    Vous avez compris que ce roman n'avait pas comblé mes attentes. Et pourtant, j'ai beaucoup aimé cette lecture.

    Oui, je sais, c'est un véritable paradoxe. ;-)

    En fait, j'étais partie pour un récit purement fantastique alors que, dans ce roman, la dimension fantastique, bien qu'existante, se fait plutôt discrète. Il ne se passe pas grand-chose à vrai dire. Pas de rebondissements à répétitions, pas d'action, pas de scènes véritablement effrayantes... et pourtant, on sent bien que quelque chose ne tourne pas rond dans cette histoire.

    Pour être plus claire : ce roman a pour thèmes principaux le deuil, la solitude, la tristesse, l'amitié et l'amour. Car, oui, il s'agit avant tout d'une histoire triste. Dès les premières pages nous nous retrouvons dans une ambiance lourde (et pluvieuse !). La jeune Abbey, 16 ans, vient de perdre sa meilleure (et unique) amie, Kristen, qui a disparu près de la rivière et dont le corps n'a pas été retrouvé. L'histoire s'ouvre donc sur l'enterrement de Kristen. Un enterrement qui fait un peu l'effet d'une mascarade, d'un mensonge, pour Abbey car c'est un cercueil vide qui est mis en terre. Abbey ne veut pas croire à la mort de Kristen. Elle espère toujours la voir réapparaître.

    Les deux adolescentes étaient inséparables. Abbey n'avait aucun secret pour Kristen. Elles passaient du temps ensemble dans le cimetière de la petite ville de Sleepy Hollow (Et hop ! Un petit indice qui inspire une dimension surnaturelle.), à rendre honneur aux morts. Elles venaient régulièrement faire la causette aux pierres tombales des défunts, en particulier à celle de Washington Irving, auteur de la légende de Sleepy Hollow.

    A la mort de Kristen, la séparation est terrible. Abbey tombe immédiatement en dépression. Sans Kristen, la vie n'a plus le même goût. Et puis, il y a toutes ces questions qu'on ne cesse de lui poser et auxquelles elle ne sait pas répondre. Abbey se noie dans son chagrin lorsque Caspian fait son apparition.

    Caspian est un adolescent mystérieux (et le mot est faible !), arborant une chevelure blond platine agrémentée d'une étrange mèche noire. Son regard est d'un vert profond. Dès leur première rencontre, Abbey est totalement fascinée et intriguée par ce jeune homme qu'elle n'a jamais vu dans son école et qui, pourtant, semble connaître Kristen.

    Très rapidement, Caspian devient la "bouée de sauvetage" d'Abbey. Grâce à lui, elle reprend un peu goût à la vie, même si toutefois elle n'arrive toujours pas à faire le deuil de son amie. Mais Caspian se révèle être imprévisible et déroutant, disparaissant sans laisser d'explication, se comportant bizarrement dans certaines occasions... tant et si bien qu'on finit par se poser des tas de questions et formuler des hypothèses dans nos petites têtes de lecteurs.

    D'autres personnages secondaires se révèlent être étranges mais la palme d'or revient vraiment à Caspian. Personnellement, j'avoue avoir été complètement séduite par ce personnage troublant. (J'ai toujours eu un faible pour les personnages masculins qui ne tournent pas bien rond dans les romans. ^^)

    La fin nous offre une révélation qui ne vient que confirmer ce que l'on avait cru comprendre en ramassant les quelques indices qui jalonnaient notre lecture. Mais on ne nous dit rien de plus, nous laissant impitoyablement sur notre faim, obligés d'attendre de pouvoir lire la suite pour en apprendre plus.

    Le style de l'auteure se révèle très prenant, ce qui pallie une intrigue plutôt plate. Jessica Verday fait des prouesses avec sa plume pour nous faire éprouver toutes les émotions qui traversent son héroïne. C'est beau, magnifique même et les pages se tournent très vite même si on pourrait reprocher des longueurs à l'auteure, des passages très détaillés qui expliquent facilement l'épaisseur du roman.

    Un autre petit regret : le manque d'informations concernant la disparue, Kristen. Je suis persuadée que ce personnage a une importance capitale dans l'histoire et j'ai été déçue de ne pas en savoir plus que Abbey sur elle. Mais, s'agissant d'un premier tome, on peut espérer que l'auteure a l'intention de nous en dire bien plus dans les deux livres qui suivront. ;-)

     ------------------------------------------------------------------
    En conclusion :  


    Un ouvrage qui laisse une impression étrange, troublante. Une histoire à ne pas lire si vous souffrez de dépression. Si vous êtes en quête de lectures purement fantastiques ou pleines de rebondissements, passez aussi votre chemin : ce roman est plutôt à ranger dans la catégorie drame psychologique et le surnaturel n'est pas la priorité de ce premier tome.

    Pour les autres, je vous invite à vous plonger dans cette magnifique histoire qui nous emmène dans le berceau de la légende du cavalier sans tête. Ambiance mystérieuse et émotion garanties.

    Un grand merci aux éditions J'ai Lu et à Jessica Verday pour cette magnifique lecture pleine d'émotion et de mystère.

     ------------------------------------------------------------------

    Mon appréciation :

    J'ai beaucoup aimé.
    ------------------------------------------------------------------
    En vente depuis janvier 2013
     

     

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire